Tyler Cross - BLack Rock de Fabien Nury et Brüno, ou lorsque les gansters s'immiscent dans un Western...




Résumé de l'éditeur


Avec l'album Tyler Cross, Fabien Nury et Brüno signent une histoire pure et dure de gangster des années cinquante : une BD amorale et jubilatoire ! 

Tyler Cross vient de braquer 17 kilos d'héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 20 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d'un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville ! 



Tyler Cross est un récit complet avec, à la fin de l'album, un cahier graphique réunissant des dessins, dont ceux de Richard Guérineau et de Pierre Alary ; une histoire de gangster, un polar noir froid et teigneux. 


Mes impressions 


Tyler Cross n'est pas un tendre. C'est Le type qui va mettre une petite ville à feu et à sang, et simplement parce que son plan initial, celui qui devait lui ramener un max d'oseille, ne s'est pas déroulé comme prévu. 

L'on se doute très bien de ce qu'il va se passer dès la première page.... 

Et pourtant, quel plaisir à lire et à plonger dans cette ambiance digne des plus grands films de gangsters, quelle force dans ce récit ! 

Des méchants et des grands méchants, des pervers, des lubriques, des hommes esseulés et parfois, une blonde, ou une brune... Sans oublier les flingues, une pléthore de flingues, des petits, des moyens et des très gros. 

Pas de gentils, pas de fleurs, pas de temps mort... 

Et tout ça sous le soleil du Far West... 

Que demander de plus ? 

Un personnage principal taciturne et au sang froid ? 

Mais il est là et il répond au doux nom de Tyler Cross ! 

Le coup de crayon est sobre, élégant, vif et dynamique, le noir prédomine et écrase les autres couleurs, les visages sont expressifs et pourtant frôlent le caricatural, les yeux des personnages parfois d'un blanc immaculé, donnent le ton des scènes qui vont suivre... Les couleurs quant à elles se font la part belle aux moments les plus opportuns et sont toujours vives et alertes, tout comme Tyler Cross, un gangster qui tente de survivre à l'ironie de son histoire...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des cahiers pour se raconter des histoires...

Pour écrire une histoire ou encore son journal intime, pour gribouiller des dessins et quelques croquis, il vous faut d'abord... ...

Popular Posts