Accéder au contenu principal

A propos ...



Le Premier Monde… 


Une appellation si simple, si évidente. 

J’aurai pu le nommer Mon Royaume Imaginaire, histoire de clarifier les choses une bonne fois pour toute, ou encore Mon Arrière-boutique, pour verser dans un style Maître à penser… 

J’aime bien, ça… 

J’aurai tout aussi bien pu vous parler d’un monde parallèle, tentant ainsi de le rendre plus palpable, plus proche de vous, amis lecteurs. 

J’ai même été tenté de lui donner un nom propre, le nom d’une planète ou d’un continent, le rendant un tant soit peu plus crédible. 

Oui, j’aurais pu faire cela et certainement plus encore ! 

Mais rien de tout cela ne m’aurait pleinement satisfait. 

Le Premier Monde, c’est le mien, c’est celui qui se construit petit à petit dans les méandres de mon inconscient et qui se conte à moi à chaque fois que je me laisse aller dans les bras de Morphée… Il est là qui palpite dans mon cœur et qui tonne dans mon esprit, il est le rêve éternel d’un être éphémère… 

Il est et sera toujours en moi… 

Bref, il est moi ! 

Et ce moi, et bien il se prénomme Guillaume. 

Enchanté ! 

Me voici donc devant vous, moi, l’heureux papa rêveur, le bien-aimé, écrivain gribouilleur à ses heures perdues, accro aux mondes imaginaires de toutes sortes. Je lis autant de la fantasy que de la SF, du steampunk que du fantastique... D'une manière plus générale, j'adore l'imaginaire sous toutes ses formes, films, séries, BD et bien sûr livres. 

C’est mon opium à moi... 

Ainsi je suis fait, ainsi je resterai… 

Dans Le Premier Monde, on me connait sous le nom du Bouquineur… 

C'est donc sous ce nom que je vous présente mes lectures les plus récentes, et cela, dans la section sobrement intitulée … 


Évident, non ? 

Ses lectures, tôt ou tard, rejoindront ma tambouille imaginaire et viendront se mêler aux précédentes, devenant ainsi les artisanes du Premier Monde… 

Ah, Le Premier Monde… 

J’en reviens toujours à lui ! 

Aujourd’hui, je l’invoque quand je suis éveillé, je retranscris tant bien que mal mes songes en histoires, mes visions en dessins et tente d’en capter jusqu’aux plus infimes parcelles. 

Contes, légendes, histoires, poèmes et dessins prennent forme depuis des années. 

Il est grand temps de vous en présenter quelques parcelles. 

La seconde partie de ce blog y est donc dédiée. Elle se baptise… 


La troisième est consacrée aux mésaventures d’un personnage qui m’est cher et qui appartient au Premier Monde, un certain Louis Balthazar. Pour le moment ces chroniques ne sont riches que d’un livre, Peste Soit Des lutins, mais j’ai bon espoir de les enrichir rapidement. 

Cette partie-là, la troisième, est référencée en tant que … 


Assez logique, me direz-vous. 

Certes, et il est bon de le préciser tant la logique n’est pas un art dans lequel votre dévoué serviteur excelle… 

Vous trouverez par ailleurs, car je suis d’une nature généreuse, un accès direct aux premiers chapitres du roman Peste Soit Des Lutins juste là-haut, sur votre droite… 

La quatrième et dernière partie a comme spécificité de recueillir mes illustrations et, si celles-ci vous séduisent, des liens vers un endroit magique où vous pourrez vous les procurer, transposées sur différents supports. 

Elle se nomme … 


Voilà, tout est dit… 

Oh, j’allais oublier l’essentiel… Amusez-vous, Régalez-vous, Lisez-moi et Parlez-moi. 

Sincèrement vous, 

Guillaume, Le Bouquineur




Commentaires

Popular Posts

Il Castello Di Pinocchio

Et Pinocchio, où croyez-vous qu’il soit allé vivre après avoir été transformé en joli petit garçon bien propret par la fée bleue ? A-t-il tenu sa promesse ? Est-il devenu un jeune homme irréprochable qui écoute les conseils avisés de son vieux Jiminy Cricket ? Son père, Gepetto, est-il parvenu à remplir sa tête de bois de jolis sentiments où la bûche que lui a gentiment refourgué le père La Cerise, sous prétexte que celle-ci lui parlait, était-elle irrémédiablement pourrie ? Pinocchio a-t-il préféré écraser Jiminy, purement et simplement, comme l’avait initialement relaté Collodi, son véritable créateur ? 
Collodi n’y allait pas par quatre chemins, d’ailleurs… Imaginez que dans un journal pour enfants, la pauvre marionnette ait subi une multitude de tortures... Pendue à un arbre dans l’un des épisodes, laissée pour morte ailleurs, battue par des garçons qui se disaient de ses amis dans un autre, jetée en prison au suivant, transformée en âne puis jetée à nouveau, mais cette fois-ci à l…

Les premiers chapitres de Peste Soit Des Lutins offerts !

Bonjour, Amis lecteurs !

Vous trouverez dans cet article le lien vers les premiers chapitres de mon roman, Les Chroniques de Balthazar, livre Un, Peste Soit Des Lutins ...

Cliquez ICI !

En voici la quatrième de couverture :
En Général, les chasseurs de primes évitent de s'empêtrer dans les affaires de la Peste Lutine, l’organisation criminelle la plus dangereuse du Vieux Continent. Pourtant, lorsque Léopold, le plus jeune des Beaumort, la famille lutine à la tête de la Peste, se met en difficulté en égarant un témoin gênant, Louis Balthazar, lui qui vient de perdre son mentor et qui cherche à se faire un nom, ne résiste pas à l’appel de la justice et à la prime rondelette qu’elle promet. C’est donc à bord de l’Elisabeth Summer, son navire aérien, qu’il part en chasse, accompagné de ses compères, Bubel et Pic, deux bien étranges créatures. Mais en cet univers fantastique et impitoyable où la science se mêle à la magie, où, dans les cieux, les steamers remplacent les dragons, où les arm…

Première livraison de Redbubble !